Site Loader
traitements scientifiques de l'autisme

L’autisme se présente comme une préoccupation principale des chercheurs spécialisés. Son traitement peut se diviser généralement en trois catégories. L’intervention se déroule en fonction des signes qui apparaissent dans la vie quotidienne du malade.

Quel est le traitement correspondant aux problèmes comportementaux ?

Il existe une méthode permettant de traiter l’autisme. Il s’agit d’une analyse spécialement appliquée aux problèmes comportementaux. Elle se dénomme aussi Applied Behavior Analysts ou ABA. Celle-ci constitue une thérapie très efficace dans l’accompagnement et l’apprentissage des autistes. Elle a pour but de reconstituer les éléments comportementaux normaux du sujet. Cette méthode met en place des techniques qui sont capables d’apprendre aux autistes à jouer, à réagir, à interagir et à être plus sociables. Pour y arriver, réduire les comportements extraordinaires ou inappropriés est primordial. Au fur et à mesure, les autistes suivant ce traitement peuvent devenir autonomes. Ils auront la chance de se débarrasser progressivement des colères et de l’automutilation. Cependant, ce type d’intervention peut durer longtemps. Il faut donc être patient et dépenser beaucoup d’argent. Au moins, chaque malade doit être stimulé pendant 20 h par semaine. C’est un professionnel ayant été bien formé qui dirige la séance. La réussite est en effet assurée.

Les traitements correspondant à des difficultés communicationnelles

Les autistes ayant des problèmes de communication ont également des traitements adaptés à leur situation. Ils peuvent être rééduqués avec la méthode TEACCH ou Treatment and Edication of Austitic and Related Communication Handicaped Children. Il s’agit d’une technique de traitement visant à aider les enfants souffrant des difficultés communicationnelles. Elle se base sur le fait de proposer aux malades un environnement idéal. Le milieu d’apprentissage doit donc être adapté aux besoins des enfants. Opter pour l’inverse serait une erreur fondamentale pour ce mode de traitement. Ce dernier utilise différents indices visuels afin d’optimiser les résultats. Il permettra l’initiation des langages verbaux et gestuels. Pour ce faire, les matériels scolaires déployés sont minutieusement identifiés pour que les apprentis aient plus d’autonomie pendant les séances.

Tous les exercices à effectuer se focaliseront sur la résolution des blocages de communication. Ils peuvent s’étendre jusqu’à la mise en œuvre de la méthode PECS ou Picture Exchange Communication System. Celle-ci se base sur l’utilisation des pictogrammes représentant des objets et des gestes accompagnés de mots correspondants. Elle permettra de développer la capacité langagière et, de ce fait, communicationnelle d’un autiste.

L’intervention médicale relative à la socialisation

Le traitement de l’autisme lié à la socialisation se focalise sur la mise en œuvre d’une technique de thérapie. Cette dernière s’effectue à travers des jeux. Elle comprend au moins plusieurs étapes et met en exergue le développement affectif d’un malade. Les professionnels dans ce domaine stimulent les facultés d’échanges sociaux et communicationnels autistes. Ils s’efforcent par la suite de s’attaquer à la régulation des expressions et des réactions émotionnelles. Ce sont des étapes de base qui conduisent l’enfant accompagné à des apprentissages plus approfondis. Ces derniers peuvent concerner des séances d’insertion ou de socialisation proprement dite. Ils visent à initier les enfants aux comportements appropriés à la vie collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *